Le frisson de la cire sur ta peau

Avec ma complice, Clarissa Rivière, nous avons écrit il y a quelques années un premier récit à quatre mains, Au Frissons des jupons. L’intrigue était la suivante : à Paris, à la fin du dix-neuvième siècle, deux jeunes vendeuses, Claire et Juliette, sont séduites à tour de rôle par leur patron, Sylvain Donadieu. D’abord jalouses Read More →

Calcutta

Je vous livre aujourd’hui un poème ardent de mon ami Blaise Luc, qui a choisi pour l’illustrer cette très belle photographie d’Aglaé de Mourgues, dont vous trouverez le site ici, d’après un tableau de Clovis Trouilles, Oh Calcutta, avec la modèle Clémentine Delorme. EXALTATION DU PLURIEL FÉMININ ou À CES JUMELLES QUI M’OBSÈDENT 1° Oh, Read More →

feather-314662_1280

On prétend que les anges n’ont pas de sexe. Mais moi, je sais ce qu’il en est. Il est arrivé sans un bruit, comme un souffle. Quelque chose m’a fait lever les yeux de mon livre, un pressentiment, peut-être, ou plutôt un son imperceptible, comme une vibration de l’air, et il était là. Je n’ai Read More →

IMG_8415

Le lieu était enchanteur. Les feuillages se penchaient sur un étang dont le vert profond rappelait les nuances d’une émeraude. Une demoiselle voletait, s’approchant de temps à autre de l’eau, l’effleurant du bout des ailes, laissant derrière elle des ondes circulaires qui s’élargissaient dans les flots. Elle avait marché un bon moment pour arriver là. Read More →

Courbet

Je publie aujourd’hui un pastiche de Louise Labé, poétesse de la Renaissance : c’est un ami qui a commis ce délicieux péché poétique… Si vous souhaitez lire le poème original, il est ici. Quant au tableau qui illustre cette ode au fessier, il est de Gustave Courbet. SONNET 18 Fesse m’encor, refesse-moi & fesse : Read More →

9782280412070 EBK_1COUV

Ma nouvelle romance commence par une scène de drague un peu particulière, dont je ne conseille pas spécialement la technique… Le garçon, Julien, propose à la jeune fille, Théa, de lui montrer ses seins. Et, un peu plus tard dans la soirée, eh bien, elle le fait. Je vous entends déjà protester. Ce n’est pas Read More →

Rome amoureuse 1400

Je suis allée à Rome, il y a quelques années, avec mon cher et tendre. J’avais adoré ce séjour, la beauté de la ville où le présent et le passé se mêlent harmonieusement. Le port d’Ostie, voisin, m’a particulièrement plu, et je dois avouer avoir été frappée par son potentiel érotique… C’est ainsi que je Read More →

IMG_9151

Aujourd’hui, un poème sensuel de mon ami Blaise Luc, qui avait déjà publié des haïkus sur ce blog… À ma fleur d’amour Comme un bourdon sur la lavande Ma langue s’accroche à ton sexe Ma langue y sent poindre l’amande Recluse en ses replis complexes Le frelon qui frôle la flore Et la guêpe qui Read More →

Mer

Tess savourait le soleil sur sa peau. Le parfum des embruns, le bruit des vagues, le sable filant entre ses doigts… Tout y était. Sauf son homme, évidemment. Elle se retourna, offrant son dos à la caresse des rayons. Bien que jeune mariée, elle n’en voulait pas à Tony de la laisser seule tous les Read More →

zazie

Quand j’ai commencé à écrire, j’aimais bien utiliser des incises sans inversion du sujet et du verbe, pour donner un style assez familier qui allait bien avec le récit. Je pensais que ces incises qui existent dans la littérature depuis le vingtième siècle, notamment depuis les romans de Louis-Ferdinand Céline, étaient passées dans les meurs. Read More →