Florence-or

Florence entre tes cuisses coule une rivière et un flot de touristes Florence entre tes cuisses sur le fleuve nappé d’or un pêcheur de lumière Florence entre tes cuisses ils viennent boire le goût sucré des glaces d’été Florence entre tes cuisses j’irai me blottir pour dormir en toi

lac

Les rayons de lumière tombent en pluie sur le lac Les cercles s’agrandissent pour regarder le ciel Et les monts bleus parlent de choses lointaines. Je ne sais pas où sont ceux qui s’en sont allés. Mais j’ai vu, près de la rive, une poule d’eau qui pensait à toi.

Toscane-vignes

Les vignes viennent de verdir Les herbes rousses les feuilles d’argent des oliviers Les vignes viennent de verdir En suivant la route sinueuse Sur le sentier où tu m’embrasses Les vignes viennent de verdir Et je sais sur mon sein L’ombre des fleurs que tu effeuilles L’ombre des feuilles qui m’effleurent Les vignes viennent de Read More →

Sienne-pluie

Il flotte sur Sienne le dôme en pleurs Il flotte sur Sienne il pleut des âmes Et sur la place on va Cueillir des coquillages Se prendre un parapluie Manger des spaghetti A Sienne les nuages gris Jusqu’au soleil qui nous déchire.

Tableau de Marion

Le bleu de tes yeux m’électrise la blondeur de ta peau le parfum de tes rires chacun de tes cheveux ton plus petit soupir (silence) le goût de tes baisers le goût de tes baisers le goût de tes baisers m’éternise

Ardente

Sur ta peau j’écris des mots sur ta peau en lettres de chair pour que tu comprennes bien tout ce que je veux faire tous les mots que j’écris sur ta peau. La cravate. Je commence par la cravate, parce qu’une cravate, qu’est-ce que ça fout autour d’un cou ? Je la dénoue. J’embrasse ta Read More →

grenade

Les mojitos fleurissent à Grenade La peau a le goût du sel Et l’Alhambra vous attend la nuit Un homme est passé dans mon rêve Une goutte a fleuri tout au bout.

Denis-andalouse

Dans l’ombre rouge du chien andalou La guitare tance et les mains claquent Elle danse Arabesques tracées sur le ciel Les hanches remuent les mains s’envolent Regard noir et talons qui claquent Les hanches remuent Doucement d’abord et puis plus vite La guitare tance et les mains claquent Elle tourne tourbillonne Comme elle est belle Read More →

Image-kwak

J’y boirai crois-moi Dans l’ambre de ton verre Ce filtre fabuleux   J’y boirai crois-moi Et je coulerai entre tes doigts Liquide comme l’ambre nue   Tu y boiras crois-tu Tu te perdras c’est sûr Dans l’ambre de ma chair.

Bruges-ciel-or

Il y avait, dans le ciel, Comme une trouée dorée, Un reflet d’âme noyée, Un souvenir brisé.   Le clocher me rappelait à l’ordre, Il me disait oublie Va remonter ta montre Et marche dans ton temps.   Mais moi je regardais le ciel, Comme une trouée dorée, Un reflet d’âme noyée Un souvenir brisé.