OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Combien de feuilles sont tombées Combien de feuilles sont restées Combien de feuilles vont tomber ? Si je pouvais les compter Peut-être Je pourrais retrouver Toutes ces flammes mortes Dont nos âmes sont jonchées. Combien de feuilles sont tombées ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il pleut des feuilles le vent nous berce Il pleut des feuilles la lune nous guette Bientôt Les branches nues les longues nuits Il faudra Faire du feu sous les draps Avec Tes jambes tes yeux tes bras ta bouche Il faudra Allumer les baisers pour oublier le froid.

Squat-Berlin

Les squats se barrent, les squats se barrent Ils se morcèlent dans nos souvenirs Comme le mur de Berlin Les squats se barrent, les squats se barrent, Ils éclatent En grabats dérobés En vestiges colorés Et en morceaux de rire Les squats se barrent, les squats se barrent, Ils restent Là Dans nos grappes de Read More →

Vercors-bleu

Les montagnes sont bleues dans le ciel qui s’en va Je pense à toi aux choses qui sont passées Les montagnes sont bleues dans le ciel qui s’en va Je voudrais voir plus loin que l’horizon Entendre les âmes mortes et les larmes des pierres Les montagnes sont bleues dans le ciel qui s’en va

Songes-bouteille

Songeries murmurées par le vin de Cantalauze… Les songes rouges de la bouteille Viennent libérer tes rêveries Parler à ton esprit Te dire Que la lune est ronde et belle Comme un soleil qui a oublié d’éclairer le monde Qu’il y a dans la grange des âmes endormies qui murmurent leurs secrets Que le désir Read More →

Vigne1

Ce poème a été inspiré par les vignes du domaine de Cantalauze. Le vin y est bon et l’accueil chaleureux ! Les vignes viennent de verdir Du nord au sud elles tracent Des lignes sur la terre Des parallèles Les vignes viennent de verdir Elles s’enroulent sur le fer S’entrelacent à la terre Elles sont Read More →

Sapin-pierre

Les roches calcaires s’enfoncent dans le vert Là où le ciel est l’écho de la terre Là où les racines ont formé Un escalier entremêlé Sous nos pas.   Les sapins étreints par la pierre Me rappellent Qu’il faut lancer son âme vers le ciel Comme une flèche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Madame, Monsieur, j’ai sur les lèvres des dizaines de baisers que personne ne vient jamais prendre. Je voudrais, Madame, Monsieur, que l’eau vous vînt à la bouche. Roulez-moi un patin une pelle ou autre chose. Je suis, Madame, Monsieur, offerte, languissante, étreignez-moi, enlacez-moi, embrassez-moi. Prenez ma bouche, elle est à vous, et le reste à Read More →

Etoiles

Dans le ciel j’aurais voulu peindre Comme un reflet de lune Au milieu d’une nue Dans le ciel j’aurais voulu peindre Ce qu’on a jamais vu Indéchiffrable rune Dans le ciel j’aurais suspendu Ô mon idole brune L’étoile nue de ton cul.

Pratt-rousse

A quoi pense-t-elle, la belle aquarellée d’Hugo Pratt? C’est une rousse. Elle est allongée les yeux fermés la gorge renversée la bouche entrouverte comme un cri. C’est une rousse. Elle porte des bas noirs des talons hauts elle ne porte que cela les pointes de ses seins sont tendues vers le ciel la main gauche Read More →